Quel type de lambris choisir pour votre plafond ?

Le lambris est un revêtement alliant charme et praticité. Il peut être utilisé aussi bien sur les murs que sur les plafonds, offrant une multitude d’options en termes d’esthétique et de confort. Si vous envisagez de poser du lambris au plafond, il est essentiel de connaître les différents types disponibles ainsi que leurs caractéristiques afin de faire le choix le plus adapté à vos besoins. Dans cet article, nous explorerons les raisons pour lesquelles vous devriez mettre du lambris sur votre plafond, les différentes options qui s’offrent à vous et comment réaliser cette installation.

Pourquoi mettre du lambris au plafond ?

Installer du lambris au plafond présente plusieurs avantages. Tout d’abord, il donne une touche d’élégance et apporte une atmosphère chaleureuse à la pièce. Le lambris peut également servir à masquer les imperfections ou irrégularités du support, comme des traces d’humidité ou de moisissures, ce qui évite d’avoir à effectuer des travaux coûteux et longs pour corriger ces défauts.

De plus, certains types de lambris ont des propriétés isolantes (thermiques et acoustiques) qui permettent d’améliorer le confort de vie dans la pièce.

Enfin, le lambris est un matériau écologique et durable, surtout lorsqu’il est fabriqué à partir de bois certifié FSC ou PEFC, qui garantit une gestion responsable des forêts. Des infos complémentaires sur les lambris sont disponibles ici : https://www.orchideedesoie.com/les-lambris-de-style-georgien-en-mdf/.

Les différents types de lambris pour plafond

Le choix du type de lambris dépendra de vos goûts, mais aussi de votre budget et de l’effet recherché. Il existe plusieurs types de lambris en fonction de la matière utilisée :

  • Lambris en bois : le plus courant et le plus traditionnel, il est notamment apprécié pour son aspect chaleureux et naturel. Il peut être en pin, sapin, chêne ou autre essence de bois. Les finitions peuvent également varier (brut, vernis, teinté, vieilli…).
  • Lambris en PVC : moins onéreux que les lambris en bois, leurs atouts résident dans leur facilité d’entretien (un simple coup d’éponge suffit); ils ne s’éloignent guères au fil du temps et résistent bien à l’humidité, ce qui permet de les utiliser dans les pièces d’eau.
  • Lambris en MDF : avec une surface lisse et homogène, cette option est idéale si vous recherchez un rendu plus moderne et design. Le MDF peut être peint ou recouvert d’un revêtement décoratif (mélaminé, stratifié…). Il est également résistant à l’humidité et facile d’entretien.
  • Lambris en métal : menant l’esthétique industrielle, le lambris en métal offre une variété de finitions (acier, aluminium, laqué…) pour un look audacieux et contemporain. Plus coûteux que les autres options, il résiste très bien à l’humidité et aux chocs.

Comment poser du lambris au plafond ?

La pose du lambris au plafond peut s’avérer simple ou complexe selon la configuration de votre pièce. Voici quelques conseils sur la procédure en fonction du type de pose :

Pose clouée ou vissée

Il s’agit de fixer les lames de lambris directement sur le support (solives, chevrons…). Cette méthode nécessite de clouer ou visser chaque lame dans le support. Prenez soin de mesurer et marquer les emplacements des éléments de fixation pour garantir un rendu régulier et harmonieux.

Pose collée

Cette technique consiste à appliquer un adhésif spécifique sur le support puis à positionner délicatement chaque lame dessus. Veillez à bien suivre les instructions du produit utilisé pour obtenir un résultat optimal.

Pose clipsée

À l’aide d’un système de clips et de profilés, les lames de lambris sont maintenues entre elles par friction. Cette méthode ne nécessite pas de percer ni de clouer, rendant l’installation plus rapide et moins abîmante pour le plafond.

Entretien et traitement du lambris au plafond

L’entretien du lambris dépend de la matière choisie :

  • Pour le lambris en bois : vérifiez régulièrement qu’il ne présente pas de signes d’humidité ou d’insectes xylophages. Appliquez une finition (vernis, huile, cire…) et répétez cette opération tous les 4 à 5 ans pour protéger le bois.
  • Pour le lambris en PVC : un simple coup d’éponge humide suffit pour éliminer les salissures. Vous pouvez également utiliser un produit nettoyant non agressif si nécessaire.
  • Pour le lambris en MDF : entretenez-le avec un chiffon légèrement humidifié et un détergent doux. Évitez toutefois d’utiliser des produits abrasifs qui pourraient endommager la surface.
  • Pour le lambris en métal : souvent traité anti-corrosion dès sa fabrication, il nécessite peu d’entretien. Un nettoyage avec une éponge humide et un peu de liquide vaisselle sera suffisant.

Prendre en compte ces différents critères vous permettra de choisir le type de lambris le plus approprié pour votre plafond. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour bénéficier de conseils personnalisés et être accompagné dans votre projet d’installation de lambris au plafond.

A propos de lauteur: