Découverte du jour : Requin Chagrin et ses matins bonheurs

Le 3 novembre 2015 par Disso

requin chagrin

Bon, vous l’avez remarqué, pour ceux qui trainent encore par ici, DLF se fait rare. La faute à plein de choses, au boulot, au temps qui passe, à la lassitude, et aux spoutniks qui nous détraquent le temps. Mais, là, j’étais chez moi, me disant qu’il fallait absolument que je me mette au travail et n’en sentant absolument pas l’urgence lorsque je suis tombée sur ça.

Et ça, ça m’a donné envie d’écrire dessus et de le faire connaitre. Ça, donc, c’est Requin Chagrin, un groupe estampillé La Souterraine avec son nom qui évoque la variété des années 70 et ce son qui fait penser aux jolis petits titres pop qu’on trouvait dans les années 80, genre Edith Fambuena, Daho ou les Valentins. Je vous entends d’ici venir : ouais mais non, Disso hein, moi le genre retour eighties pop, tout ça, je peux pas. Tut tut tut. D’abord, y a pas (peu ?) de synthé (encore que moi, j’aime les synthétiseurs), ensuite, les paroles sont chiadées et enfin, c’est JOLI. Ça se laisse écouter tout seul et y a du potentiel comme disent les agents immobiliers.

Le groupe vient de sortir début septembre un EP 8 titres en vinyle, MP3 et CD et vous pouvez l’écouter gratuitement avant, si vous voulez vous faire une idée.

Pour plus d’info :
Bandcamp
Facebook
Site
Concerts

4/11 Lyon Aux bons sauvages
5/11 Grenoble Le Maïly’s
6/11 Toulouse Les pavillons sauvages
7/11 Limoges Zic Zing
13/11 Paris Gaité Lyrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *