L’instant norvégien du lundi matin

Le 18 mars 2013 par Virginielasnob

L’oreille qui se dresse au bout de 10 secondes d’intro, ça vous parle ? La guitare déjà familière, la pop limpide… Voilà ce qui arrive quand on tombe par hasard sur Leave de I was a king. Mon sang (comme mon Shazam) n’a fait qu’un tour et j’ai eu la joie de trouver ces petits norvégiens (oui, ça change un peu des suédois). La cerise sur le gâteau, ce fut de découvrir que derrière la console se cachait une idole de jeunesse, Norman Blake, génie des écossais Teenage Fanclub.

Tout s’explique. Sauf le fait de ne pas avoir entendu parler de ce bijou pourtant sorti en décembre dernier. Espérons que la présence de Norman sera plus profitable à leur notoriété que celle de Sufjan Stevens ne l’a été pour leur album de 2009…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>