The Revival Hour

Le 27 novembre 2012 par Erwan

La patronne Disso et moi, nous avons des goûts musicaux tout à fait différents voire opposés même (donc complémentaires, ce qui est une qualité pour un blog collectif !) mais il y a toujours chaque année au moins une exception qui vient confirmer la règle, un disque sur lequel on se rejoint. L’an dernier par exemple c’était l’album de Josh T. Pearson, et en 2009 Heavy Ghost de DM Stith. David Stith n’a pas chômé depuis la sortie de ce premier album puisqu’en 2010 il a assuré la première partie ainsi que le poste aux claviers pour la tournée Age of Adz de Sufjan Stevens. Et il a aussi formé un nouveau groupe en compagnie de John-Mark Lapham (de The Earlies), The Revival Hour, avec un premier single fin 2010, ce Hold Back envoutant que l’on retrouvera sur un album à venir en janvier 2013.

Il y a quelques semaines, avant la sortie du premier album, The Revival Hour revenait avec un Ep, Clusterchord. En cinq titres et vingt minutes, on découvre une musique qui reprend des éléments de DM Stith (le piano, les nappes de voix pour faire les chœurs et la voix de David toujours aussi belle) et qui ajoute sa pâte, avec des morceaux plus rythmés. Sur Pyre, le meilleur titre, la voix se détache magnifiquement d’un capharnaüm de guitares électriques, batterie et cuivres alors que Fire Season et son intro instrumentale n’aurait pas juré sur Kid A.

Scorpio Little Devil, le premier album de The Revival Hour qui sortira le 21 janvier prochain (un nouvel extrait dévoilé hier est en écoute ci-dessous), sera peut-être le disque exception de 2013, à moins que ce soit le deuxième album de DM Stith qui devrait également sortir l’an prochain à en croire une photo postée par David sur Instagram montrant Owen Pallett supervisant l’enregistrement des cordes. Ça promet !

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *