Inhaler de Foals, comme un air de déjà entendu?

Le 6 novembre 2012 par Disso

Hier soir, assez tard, surexcitation généralisée sur le net musical (enfin, Twitter et Facebook, essentiellement), FOALS venait de poster sur Youtube une vidéo. Cette vidéo, annonciatrice d’un album à paraitre début 2013, c’est celle de Inhaler : un titre immédiat, accrocheur et très efficace. Une écoute, et c’est parti, comme la plupart des gens que je connais, vous allez enchainer les écoutes. Trois ou quatre, minimum, c’est garanti. Et peut-être que dès la deuxième écoute, comme moi, vous allez être interrogatif. Tiens, cette voix, un peu perchée, voix de fausset et cette intro, ça me fait penser à quelque chose. Mais quoi donc… Une musique des années 80 ou 90, peut-être un Rolling Stones MISS YOU pour la mélodie mélangée avec EMOTIONAL RESCUE? Ou ce LEMON  de U2 pour la façon de chanter? A moins que l’air de ce vieux Simple Minds, SOMEONE SOMEWHERE?
Pour moi, la parenté la plus évidente, c’est celle de l’intro avec cette chanson de Mick Jagger en solo SWEET THING. Franchement, je trouve que ça saute à l’oreille, là.
Il n’en reste pas moins que le FOALS attaque fort en tête, des notes franches, pleines et rondes, mais probablement assez peu longues en bouche. Le titre est bien trop référencé années 80 et gros groupes pop-rock pour rester comme chef d’oeuvre de la musique mondiale. Mais en attendant, montez le son, ouvrez grand la fenêtre, sautez sur vos pieds, apprêtez-vous à hurler et à vous décoiffer, FOALS envoie le missile Inhaler, ça augure bien de l’album HOLY FIRE  et ça devrait cartonner dans les festivals à venir.

4 Commentaires sur “Inhaler de Foals, comme un air de déjà entendu?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *