La terre n’a pas fini de trembler

Le 5 septembre 2012 par Piedo

Salvage Blues - CoverÇa y est, les vacances sont officiellement derrière nous. Les scolaires sont dans leurs classes, les mercatos footballistiques et médiatiques sont terminés, les maisons d’édition sont dans les starting blocks pour affronter  la rentrée littéraire et tenter de surnager dans le tsunami de nouveaux livres qui va submerger les librairies. Et musicalement, il va falloir se préparer à affronter la déferlante de communiqués de presse qui va tenter de nous vendre tel nouveau disque de tel artiste dont on n’attendait plus le retour, dont on n’espérait plus grand chose si ce n’est l’annonce d’une retraite bien méritée.

Fini de rire, pour ainsi dire.

 

Pour faire face, le blogueur amateur doit établir un vrai plan de bataille, une stratégie survivaliste pour tenter de séparer le bon grain de l’ivraie et ne retenir que ce qui est vraiment intéressant parmi toutes ces avant-premières, ces écoutes exclusives, ces First Listen de la National Public Radio. Et, aujourd’hui, je ne vois que deux possibilités. Suivre le mouvement et chroniquer mollement le nouveau Cat Power ou, tout aussi mollement (mais là, c’est pour rester cohérent avec le propos artistique), le petit dernier de The XX. Ou alors, chercher le sentier pas encore trop battu, le truc qui change, qui rince les oreilles après un été à courir les festivals, pour y encaisser moult décibels et bien plus encore de bières.

En ce qui me concerne, on ne peut pas dire que j’ai volontairement choisi la seconde solution. C’est un simple mail, plutôt innocent et anodin, qui m’y a conduit. La sympathique équipe de Murailles Music m’a en effet proposé de jeter une oreille sur Salvage Blues, le nouveau disque de La Terre Tremble !!!. Qu’ils en soient éternellement remerciés.

Avec ce nouveau disque, le trio rennais poursuit son impressionnante entreprise de déconstruction musicale, en l’amenant à une dimension inédite. Salvage Blues est un album passionnant, que le groupe lui-même (du moins, s’il faut en croire le petit mot qui accompagnait le mail) ne comprend pas encore. Qu’ils se rassurent, il n’y a pas grand monde qui pourra affirmer avoir d’emblée compris ce disque. A moins d’être mythomane ou critique rock (ce qui, parfois, revient au même). Salvage Blues fourmille de tant d’idées, de tant de directions et d’au-moins autant de fausses pistes qu’on pourra l’écouter encore et encore sans véritablement savoir s’il s’agit là d’une volonté du groupe ou si, eux aussi, se sont perdus dans ce foisonnement.

La Terre Tremble !!!, à l’image de son batteur et, surtout, de sa batterie, est un groupe hors-norme. En dehors des clous. Un groupe qui ne rentrera dans aucune case qu’on pourrait lui attribuer, parce qu’elle sera toujours trop étroite pour l’inspiration et le talent de ces trois mecs. Et Salvage Blues est un grand disque. Une véritable œuvre, qui a énormément à dire mais dont nous ne comprendrons pas nécessairement ce qu’elle nous raconte. Ce qui, force est de le reconnaître, constitue paradoxalement un avantage pour le blogueur amateur. Plutôt que se fatiguer, suer sang et eau et, au final, perdre son temps à décrire ce disque indescriptible, il est en effet bien plus sage et efficace d’en appeler à la curiosité et à l’intelligence (supposée) du lecteur.

Salvage Blues sort le 15 octobre et il est absolument impératif que vous l’écoutiez. Parce que, dans le fouillis insupportable de cette rentrée, il ne faudrait surtout pas rater un disque qui fait du chaos un moteur créatif plutôt que de se complaire à ajouter une couche au chaos ambiant.

Et pour les Rennais, ces chanceux, La Terre Tremble !!! fêtera la sortie de son disque le vendredi 21 septembre, au Jardin Moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *