The Midnight Sons – Bukowski

Le 4 septembre 2012 par Disso

Oui, je suis un fan de Morissey: Irish blood, English heart  c’est quand même quelque chose dans la catégorie vieux beau qui tente encore quelque chose de nouveau. Oui, j’écoute de la musique pop: Throw me the statue est à jamais sur mon disque dur, loué soit le Canada. Oui, Rover est grand. Ce mec a une voix pas possible. Oui, j’encense Dominique A. Le bruit blanc de l’été version concert c’est à pleurer. Mais j’aime aussi la musique qui fait mal aux oreilles.

Dans la catégorie qui hurle, qui crie, qui fait boum-boum, Bukowski et leur album the Midnight Sons se placent dans le peloton de tête. Après avoir découvert sur des cassettes repiquées chez des camarades de classe Iron Maiden, j’ai arpenté une planète peuplée de types avec des cheveux longs qui jouaient de la guitare fort et tapaient comme des sourds sur leurs grosses caisses. De Led Zeppelin aux Smashing Pumpkins, il y a un monde et Bukowski en fait partie.

Formation parisienne, produite par Ankama, célébrissime éditeur du non-moins remarquable magazine Hey!, dédié à la culture street-tattoo-graph, le groupe se compose d’un guitariste, d’un bassiste et d’un batteur. Navigant à vue entre le phrasé mélodique des Foo Fighters et le son bien lourd de Metallica, le groupe envoie une musique pleine d’énergie à écouter les soirs de baisse de tension à plein volume (penser aux voisins et aux casques).

Sorte de rock US à la mode métropolitaine, à l’image de Volbeat produisant un son blues-rock à la mode danoise, les trois énervés de Bukowski réconcilient les amateurs de Rock pur et dur et les excités qui balancent la tête d’avant en arrière pendant les concerts. Un refuge pour le rock, une pièce de métal qui coince ses mélodies (si,si, ils en ont!!) dans votre mémoire vive et ne vous laissent pas indemnes après l’écoute de leurs morceaux (tenter Hit the ground again pour bien sentir passer sur tous les os de votre colonne vertébrale les troupes déchaînées du Metal Rock).

Un groupe authentique de gars qui donnent tout ce qu’ils ont avec une générosité qui réveille le meilleur en nous et nous donne une pêche… d’enfer, bien entendu.

Guillaume M.

http://www.bukowskitheband.com/

Un commentaire sur “The Midnight Sons – Bukowski”

  • Merci pour l’article ! Par contre il faudrait tout de même corriger la confusion qui est faite tout au long de la review : L’album c’est « The Midnight Sons », et le nom du groupe « Bukowski ». Et non l’inverse (Oups !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *