La playlist des copains #12 : Matthieu Meyer

Le 9 juillet 2012 par Piedo

Allez, je sais, c’est lundi. Vous avez les yeux qui collent aux paupières et le moral au ras des pâquerettes. Mais faut pas se laisser aller : le dernier week-end était chouette, le prochain sera encore mieux. Parce que chaque semaine, vous vous rapprochez un peu plus des vacances… Alors, certes,  le temps est pourri (le gouvernement aussi, météo nationale, météo du capital). Mais aujourd’hui, on accueille un guest de choix pour la traditionnelle playlist proto-hebdomadaire. C’est en effet Matthieu Meyer, le programmateur du Glazart et de La Plage qui s’y colle.

 

Quand Disso m’a proposé de faire cette playlist, elle m’a dit que je pouvais sélectionner des groupes de ma programmation ou les prendre dans ma discothèque perso. Quand on est programmateur, on doit parfois faire des choix qui ne sont pas nécessairement liés à nos goûts personnels, mais à certaines réalités et doivent être adaptés au lieu ou à l’événement pour lequel on travaille. Heureusement on fait aussi et surtout des choix qui nous plaisent.

Pour ma part je travaille en plus pour une structure qui gère deux lieux: le Glazart, salle de concert et club plutôt orienté niches musicales (metal, musiques sombres et rock énervé mais aussi bass music en tout genre, avec une image très tournée vers la D&B et le dubstep) et La Plage, un lieu plus épisodique qu’éphémère, puisque nous l’ouvrons maintenant tous les étés depuis trois ans, qui me permet de programmer des musiques plus « douces » mais que j’aime tout autant.

Vous trouverez donc ici une sélection de titres qui m’ont marqué, que j’aime pour diverses raisons et qui tournent constamment dans mon lecteur MP3. Mais ce sont aussi et surtout des artistes que j’ai eu la chance de programmer dans le passé ou pour les mois à venir.

 

Soley – I’ll Drown

Comme ça nous arrive de vouloir nous reposer les tympans (pas plus de 2-3 fois par an quand même), on a récemment fait joué l’islandaise Soley, et rien que pour ce morceau ça en valait la peine !

 

Future Islands – Tin Man

Un de mes meilleurs concerts de 2011 au Point Ephemère, une vraie claque tellement le chanteur incarne ses chansons. On les fait jouer sur LaPlage cet été pour un concert gratuit.


Lower Dens – Lion in Winter pt.2

J’ai raté ce concert au Printemps, tout le monde m’en a dit le plus grand bien, ce qui m’a forcément frustré. Du coup on fait jouer ce magnifique groupe cet été aussi le lendemain de leur passage à la Route du Rock.

 

Mondkopf – The Song of Shadow

Les deux albums de Mondkopf (comme le « Swim » de Caribou) sont des disques que je peux écouter des dizaines de fois, et qui continuent toujours de me procurer ce même frisson et me collent un grand sourire aux lèvre.

On a fait jouer Mondkopf sur une soirée avec Noise Mag + J’irai Verser du Nuoc Mam sur tes Tripes; c’est Jimmy Lelo Batista qui lui a proposé de venir faire un set axé sur ses influences métal et drone. C’était incroyable et en plus très différent de ce qu’il peut faire habituellement, inédit !

 

Max Cooper – Harmonisch Serie


Bass Drum of Death – Nerve Jamming

Je ne sais plus très bien comment j’ai découvert ce groupe, mais j’ai tout de suite accroché, on s’est un peu pris la tête pour les faire jouer à Paris en mai dernier. Personne ne voulait alors prendre le risque, on l’a fait et je n’ai absolument pas regretté. Un concert super et des types plutôt cool !

 

Moon Duo – Motorcycle I Love You

Souvenir d’une soirée « Bonnes Manières » organisée par The Drone et Dinosaur Egg. Tuerie.

 

Altar of Plagues – All Life Converges to Some Center

J’ai découvert il y a assez peu de temps une scène « Post-Black Metal » (ou Black Gaze, appelez ça comme vous voudrez), avec un certain nombre de projets super intéressants. J’ai un rapport très organique à la musique, j’ai besoin de la ressentir, que ça provoque physiquement quelque chose pour moi. C’est le cas avec ces irlandais dont le live qu’ils ont fait en Octobre dernier m’a retourné. C’est beau, puissant et finalement très calibré.

 

Year of No Light – Hierophant

Ce qui n’ont jamais vu ces bordelais sur scène manquent une expérience géniale, entre Doom et Drone, j’ai passé le concert devant la scène pour ne rien rater.

 

Dope D.O.D – What Happened

Ces jeunes hollandais se sont faits remarquer l’an dernier avec leurs tubes « Hip-Hop/ Dubstep/ Hardcore » et ont finalement explosé dans la foulée avec une promo et des sorties uniquement sur le web.

On a fait leur toute première date parisienne au début de l’année et c’était juste une folie, une salle comble qui n’attendait que de pouvoir sauter partout, le genre de concert qui rend heureux de faire ce taf rien qu’en regardant le public.

 

The Melvins – Hooch

Il y a des groupes mythiques qu’on imagine pouvoir programmer, un jour, peut-être, qui sait ? Et puis un jour (plus tôt que ce que tu pensais), on t’appelle pour te dire: « Les Melvins font une tournée l’an prochain, ils veulent revenir jouer chez toi, ça te branche ? »

 

Converge – Dark Horse

Un petit Converge pour clôturer cette playslist sur une note d’impatience, encore un groupe que je suis super fier d’accueillir et j’ai vraiment hâte de les voir sur la scène de Glazart, même s’il faut encore attendre un peu…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *