La très bonne pioche de la soirée Coop

Le 11 mai 2012 par Virginielasnob

Soit je m’adoucis en vieillissant, soit j’ai en effet assisté à une très bonne soirée mardi soir à la Flèche d’Or. Je penche pour la deuxième option, logiquement, puisque je suis une parisienne blasée, j’ai tout vu, j’ai tout entendu, ça devait donc être du bon. Oui, parce que les affiches à rallonge, 3 ou 4 groupes par soirée, ça a tendance à être la norme et c’est souvent juste un long tunnel d’ennui (et de boisson) jusqu’au concert tant attendu.

On a donc commencé par Crybaby, jolie pop qui sent bon les 60’s ; le bonhomme à une jolie voix claire posée sur une pop limpide et mélancolique, il connaît ses slows langoureux, on est vite sous le charme. Ce serait un cousin de Morrissey et de Richard Hawley que cela ne m’étonnerait pas franchement.

Quand on lit un peu de choses sur Stealing Sheep, on a droit à tout et n’importe quoi, les sorcières, des frangines de Warpaint, la presse musicale sort son dictionnaire des étiquettes et range dans ses petites boîtes à catégories. Il faut reconnaître que quand on voit arriver ces trois filles au look bigarré, on voit venir les folkeuses bizarres, tendance paillettes et motifs de fort mauvais goût, on se demande quelle est donc encore cette hype idiote ? Ensuite on écoute et même si le charme met un peu de temps à agir, le sortilege fait son travail de sape et ça marche, tout ceci est foutraque mais charmant.

C’est grâce à Christophe Basterra que j’ai découvert Toy, il m’a dit que cela devrait me plaire et en effet, bonne pioche ; le premier titre Left myself behind, ambitieux single à la durée anachronique de plus de 7 mn 47 était une sacrée trouvaille. Restait à tester les jeunes anglais sur scène [point graou : si j’avais 20 ans de moins, je montrerais bien les merveilles de Paris à Tom Dougall le ténébreux chanteur]. Hum. Revenons à nos moutons. Même avec une balance bancale (on entendait à peine la voix), ces énergiques chevelus envoient méchamment du bois avec au moins 4 morceaux assez impressionnants en live. Trahie par la mémoire encombrée de mon iPhone, voici un exemple amputé de quelques secondes finales d’un titre de leur prestation.

http://ohcrybaby.com/music
http://www.stealingsheep.co.uk
http://heavenlyrecordings.com/artists/toy/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *