Petite typologie du connard de concert

Le 27 novembre 2011 par Piedo
On l’a peut-être déjà été, on l’a tous subi, on l’a tous détesté. Il est imbuvable, impoli, souvent bourré, tout le temps bourrin. C’est le connard de concert. Mais, bien entendu, chaque concert possède son ou ses connards. Tous différents, parfois assez difficiles à éviter parce qu’ils savent se faire oublier (du moins en début de soirée). Tentons d’en cerner les grandes catégories :

#1 : le connard bourré
C’est l’archétype du connard de concert. Il se débrouillera toujours pour arriver raide, même si le concert est en plein après-midi. Surtout, il se débrouillera pour se mettre à côté, derrière ou devant toi, mais comme son équilibre est précaire et qu’il oscille plus ou moins, tu réalises très vite que c’est surtout A TA PLACE qu’il veut se mettre.
En plus d’exhaler un chouette parfum houblonné, il parle fort, frappe dans ses mains à contretemps, braille pendant un passage calme et cherche ses potes tout le temps. Voire, il les appelle, ce qui lui permet de brailler à nouveau, toujours pendant un moment calme, sinon ses potes ne l’entendent pas. Il n’écoute pas la musique. De toute façon, il n’est pas venu pour ça. Et si, par chance, il quitte la salle, c’est pour filer au bar, d’où tu l’entendras brailler.
Où le trouver : chaque concert (du moins ceux où je suis susceptible d’aller) a droit à son connard bourré. Mais le connard bourré étant particulièrement sociable, il fréquente plus particulièrement les lieux où il sait pouvoir trouver d’autres de ses congénères. Les festivals d’été agissent sur lui comme la lumière sur les moustiques ou la vérole sur le bas-clergé breton : il se jette dessus et ne les quitte pas avant d’avoir tout bu.
A savoir : rien ne sert de raisonner le connard bourré. Et, de toute façon, si tu parviens à te débarrasser de lui, un autre prendra sa place très vite. La nature a horreur du vide en matière de connard bourré.

#2 : le connard blasé (et sa variante, le connard hipster)
Lui, il est à part. Par définition. Même s’il est fringué comme 90 % du public. Même s’il a écouté les mêmes disques, au même moment et en a pensé strictement la même chose que 90 % du public. Il est tellement à part qu’il ne manque pas de faire entendre autour de lui que tel groupe, il a pu les voir quand il n’était pas connu, vraisemblablement au Point Ephémère et que c’était vachement mieux. Et oui, il le fait entendre PENDANT le concert. Mais il ne manquera pas de le répéter au bar ou au fumoir, des fois que quelqu’un ait encore un doute quant au pointu extrême de ses goûts musicaux.
Le connard blasé ou sa variante hipster connaît au moins une personne qui travaille « dans la musique ». Il a déjà salué l’attaché de presse de Grizzly Collective et a d’ailleurs son mail. Et oui, tout ça tu le sais parce qu’il le dit, le redit et le répète encore, tout fort. Entre deux poses tout-à-fait décalées.
Où le trouver : le connard de hipster fréquente en tout premier lieu les grandes villes mais les petites salles. Aucun risque de le retrouver à faire la queue à Bercy ou au Zénith. Par contre, on nous a signalé un nouveau rassemblement de connards blasés, sis rue Papin, dans le troisième arrondissement de Paris, attirés à la fois par la programmation et par les hot-dogs à la carotte bouillie.

#3 : le connard bavard
Pas forcément désagréable de prime abord, le connard bavard peut vite se révéler atrocement crispant. Que le concert commence ou pas, que le groupe joue ou non, il n’a absolument pas l’intention de mettre sa conversation entre parenthèses. Il est hyper content de voir ses potes qu’il avait perdu de vue depuis le parking ou la descente du bus, il faut qu’il le leur dise. Il faut qu’il leur raconte tout ce qui s’est passé d’incroyable pendant ces cinq dernières minutes. C’est impératif, sa vie en dépend.
Le pire étant qu’il aura TOUJOURS quelque chose à dire. Sur sa vie, sur la vie en général, sur le groupe qui joue, sur le groupe qui va jouer ou qui a joué. Sur la dernière édition du festival ou sur celle à venir. Il ne s’arrêtera jamais. Ça n’est pas qu’il soit inintéressant, même s’il lui arrive d’être à côté de la plaque. Mais il parle, il parle, il parle… Et il parle fort. Équipé d’un volume automatique, à l’image de celui de ton autoradio, il varie son volume en fonction de la pression sonore du groupe.
Où le trouver : là, c’est très simple. Le connard bavard se situe à proximité immédiate de tes oreilles. Il est soit devant toi, soit derrière mais, en tout état de cause, il est là où tu peux l’entendre.
A savoir : le connard bavard ne se déplace jamais seul. Il est toujours accompagné d’une paire d’oreilles attentives, un ami, un vrai, qui n’hésitera jamais à le relancer si la source venait à se tarir. A noter également : le connard bavard est capable d’applaudir spontanément à la fin de la chanson qu’il n’a pas entendue. La science n’a pas encore pu déterminer s’il s’agissait d’un sixième sens ou d’un atavisme remontant à la période où il écoutait les concerts.

#4 : le connard de journaliste
Bien qu’il soit le plus souvent assez difficile à repérer (le journaliste ne possède pas de véritable trait distinctif), il y a une chose qui permet de le reconnaître quasiment à coup sûr : s’il est dans la salle de concert, c’est peut-être un connard mais pas journaliste. S’il est au bar, pendant le concert, expliquant que de toute façon, c’est vu et revu et que bon, ça va, des concerts, il en voit à la pelle, c’est pas un de plus un de moins et que de toute façon, ça fait hyper longtemps qu’il n’a pas vu son ami (certainement un autre journaliste), alors, oui, tu as toutes les chances d’être tombé sur un connard de journaliste.
Où le trouver : au bar / open-bar / zone VIP. Certainement pas dans les favellas fréquentées par la plèbe qui paie sa place.
A noter : non, rien.

…to be continued…

Best-of DLF: première publication le 13 avril 2011

71 Commentaires sur “Petite typologie du connard de concert”

  • Sem

    Si on ajoute le piquet dont la carcasse immobile ne semble offrir aucune prise aux décibels et au groove… Eh bien je crois que tu nous a pondu la typologie parfaite de ces petits malins qui peuvent te pourrir un concert rien que par leur présence ! :-)

  • Samuel

    ahaha bien vu !

  • Sylvain

    Pas sympa pour la semaine InFiné à la Gaîté ça :)

  • piedo

    @Sem : piquet qui s'est mis DEVANT toi. Genre deux minutes après le début du concert, quand tu commençais à te dire que tout allait bien se passer.

    @Sylvain : tu es mauvaise langue, je n'ai jamais cité la Gaité.

  • dpc

    Et le photographe super-lourd qui te passe devant parce que c'est un âââârtisse ! Faut pas oublier le photographe super-lourd qui te passe devant parce que c'est un âââârtisse 😀

  • Disso

    Y aussi le grand à touffe qui vient se planter pile devant toi alors que tu as mis un quart d'heure à trouver une place idoine pour bien voir la scène.

    Sinon le pire, c'est le bavard, lui, là, il me donne des envies de meurtre.

    Ah puis sinon, aussi, y a l'ado en bande qui glousse, se tient par la main, hurle le nom du chanteur, se recoiffe, parle fort à ses copines de Kevin qui est "trop mignon" et pousse tout le monde pour pouvoir aller vénérer de plus près le bassiste en espérant secrètement des relations plus intimes (ce qui n'arrivera pas parce qu'elle a 16 ans et que lui en a 42, une femme et trois enfants)

  • @_kud

    Il y a aussi le connard par excellence, celui qui passe son temps à aller chercher sa boisson (généralement de la bière).

    Il te passe toutes les 5min devant ta gueule (ouais parce qu'il a forcément sa place attitrée (soit billet placé soit parce qu'il a décidé que c'était sa place dans la fosse)) pour aller chercher sa binouse et revient juste après. Il rate la moitié du concert mais s'en fout, parce que faut picoler quand tu es à un concert. Toujours un gobelet à la main, tu sais éperdument qu'il va te casser les couilles durant tout le concert.

    • Et en plus, ce connard de concert-là, à chaque fois qu’il passe avec sa bière, il te renverse dessus tout le surplus de son verre : tu colles et tu pues, t’as envie de la lui faire avaler par le cul SA bière qui fait pisser et te retourne le bide à t’en foutre la nausée…

  • harvey

    Excellent. Et tellement vrai.

    En #5 puis-je suggérer le connard de photographe, celui qui arrive au dernier moment pour investir la fosse quand il y en a une ou bousculer tout le monde pour accéder au premier rang, comme si sa vie en dépendait ?

    Celui-là n'a pas lu le Neuvième commandement de Shots :"Respecter le public, qui paye sa place, lui. Si j’occupe une chaise, qu’il ne reste aucune place disponible, je laisse ma place. J’évite de bousculer le public, je ne fais pas le forcing pour accéder au premier rang. Et le respect c’est aussi d’applaudir l’artiste, avec le public."

  • Joris

    J'adore ta description du connard bourré. Tout à fait ça. Et il y a aussi les connard qui veulent absolument être devant mais qui arrivent en retard du coup ils emmerdent tout le monde. Et souvent ils estiment que la meilleure place c'est juste devant toi. Et ils repartent les premiers pour aller au bar, rebousculant tout le monde. Horrible.

  • Alex

    Et le journaliste hipster bourré alors ?

  • coolbeans

    Un jour j'ai compris que si les connards étaient toujours pour moi c'était parce que j'étais bien trop gentil.
    Alors j'ai décidé à partir de ce jour de sortir les regards mitraillettes et la remarque acerbe qui humilie devant les copains à la moindre incartade autour de moi. Et si c'est inefficace, je me débrouille pour danser mal en donnant des coups de coude malencontreux.
    Et depuis, les concerts se passent beaucoup mieux ! (peut-être aussi parce que je vais désormais dans les salles où je peux avoir des places assises de vieux…)

  • The Civil Servant

    Disso, ce n'est pas très gentil de me cibler comme ça, surtout sans m'voir prévenu que tu allais te moquer de moi…

    Anyway, si le volume sonore des concerts avait encore une honorable densité, les connards bourrés et bavards, on ne les entendrait pas. Mais comme désormais, il est interdit d'avoir le cancer des oreilles, deux concerts sur trois, tu entends mieux la voisine qui drague le voisin que les riffs du pov' guitariste que se les brise sur ses cordes à 15 mètres de toi !

  • The Civil Servant

    Il faut dire que Coolbeans pèsent 183 kilos et mesure 2 mètres 10.
    Ca aide à avoir un "regard mitraillette".

  • Boyarin

    si vrai. j'y joins un palmarès personnel
    1er prix: l'abruti qui a passé tout un concert de Catpower à traiter le public de"ptits fachos" ad lib
    (catégorie= j'insulte tout le monde, public et/ou artistes, pour voir jusqu'où je peux aller avant de me faire casser la gueule)
    prix spécial: les deux qui avaient décidé de pogoter sur Midlake
    (catégorie parente= les demeurés qui pogotent à des concerts de folk)

  • Infrason

    Y a aussi :

    -le connard de pogoteur fou. Il a entre 15 et 18 ans et ne va au concert que pour se fracasser contre les corps de ses voisins. Dès que la batterie dépasse le 1 battement par seconde, il saute dans tous les sens en te foutant un coup d'épaule dans le menton.

    -le connard bourré renverseur d'alcool. On a beau le voir venir à 3 km avec son verre rempli à ras-bord et sa démarche titubante. On le voit s'approcher du pogo et, bing, ça ne rate pas, le contenu du gobelet finit sur nos chaussures (et là on espère que ça n'était pas du vin rouge).

  • Anonymous

    il manque le connard qui prend des photos

  • Zemer Kamelopardalis

    Avec son Iphone.

  • Sapritch

    Bien joué! Mais il ne faut pas oublier que si le public peut être un connard, parfois, le plus gros connard de concert, c'est l'artiste lui même. J'en parle dans ce morceau http://www.deezer.com/listen-8077584

    Moi? Je suis un connard de blog, le mec qui en profite pour se faire la pub à la moindre occasion sur des blogs qu'il a à peine lu…

  • Anonymous

    il y a aussi les meta-connards de concerts, qui observent et conçoivent des typologies de connards avant, pendant et après les concerts.. 😉

  • Disso

    Haha, oui, là, celui-là, on sera obligé de l'ajouter! <3

  • Mickael Choisi

    Très drôle et bien écrit 😀 ! Cela me rappelle le connard bavard dont j'avais hérité pour Pavement au Primavera, une horreur. Rien à foutre de ses ANCIENS concerts du groupe !

  • Ben

    Drôle tout ça, ça me rappelle une citation de ce connard de Michel Sardou qui quitte son concert avant le 2nd rappel, laissant la foule le rappeler qui se justifie "je dois partir maintenant, pour ne pas me retrouver coincé dans les bouchons de mon connard de public"

    Tous des connards en somme, mais sans son connard de public, l'artiste / groupe n'est rien. Arrêtons de bouder notre plaisir, on est tous le connard d'autrui

  • Jerome.B

    Moi chaque fois que j'ai eu un connard bourré il essait effectivement de venir à ma place et en plus de me prendre mon micro entre 2 morceaux. J'ai meme déjà eu le type bourré qui passe carrement sur la "scene" (trottoir, pendant la fête de la musique) durant un morceau… (on se demande même si il se rend compte d'où il est), qui se prend les pieds dans les câbles et qui embarque tout avec lui au passage. Et Hop le sm58 (heureusement indestructible) qui fait un joli FacePlant sur le bitume !

    Les bourrés c'est les pires moi j'dis parce qu'en plus ils peuvent cumuler avec d'autres tares 😀

  • anne

    Il se passe rue Papin qqch qui me permet d'espérer à moi, connasse hipster selon tes critères, qu'un jour on créera des lieux culturels un peu plus modernes, transversaux et aventureux que des concerts dans les salles de concerts, des arts visuels dans des lieux d'expo und so weiter qui correspondraient aussi à de nouveaux modes un peu MODERNES de production des arts et de la culture que pas mal d'artistes et de vrais gens appellent de leurs voeux au lieu de se farcir les mêmes projets chaque année dans les mêmes lieux avec les mêmes artistes. Ce qui pourrait avoir comme bénéfice corolaire l'invention de nouveaux connards réjouissants. Bécots à Madame.

  • Virginie.b

    Il va sans dire que de nos jours le connard est aussi fréquemment une connasse, voire une nuée de connasses, munies de smartphones divers et variés, plus particulièrement de la catégorie bavarde.

  • arbobo

    tu as gardé le connard blogueur pour plus tard on dirait 😉

    quoiqu'il y a déjà suffisamment dans cet article pour que je me sente concerné ^^

    il y a aussi le connard monomaniaque, assez fréquent à Paris, qui paie sa place pour voir SON artiste mais arrive dès l'ouverture des portes, et ne supportant pas qu'on lui impose une première partie reste planté à 2m de la salle en parlant fort exprès et en huant l'artiste au lieu d'aller calmer ses nerfs au bar.
    Ceux-là je les bafferais, être sur scène peut devenir un enfer et quand je me fais chier je vais au bar ou je me casse, je vois pas l'intérêt de casser un artiste, en tout cas surtout pas à ce moment précis.

  • zaizai

    et toi ? tu es lequel ???

  • Disso

    "On est tous le connard de quelqu'un." disait fort justement Piedo. Et maintenant, prenons nous par la main et chantons : we are the wooorld, we are the connards…

  • lezerobis

    Et bien, c'est à croire qu'il faut être à moitié con pour assister à un concert, avec tous ces connards qu'on y trouve…

  • cosmocat

    Et la chenille d'ados qui se tiennent par les épaules pour rejoindre le devant de la scène? T'en as pas parlé de ceux-là, putaiiiiiiiiiiiiiiiiin!!!
    les processionnaires, ça va bien un moment mais c'est urticant…

  • piedo

    Je crois que Cosmocat vient de sortir un des commentaires les plus drôles du thread.

  • Chrisie70

    Merci ! C'est tellement réconfortant de voir décrit le connard de concert croisé il y a quelques jours (je parle du bavard) : on se sent moins seule.
    Mais il faut absolument ajouter le connard qui filme pendant tout le concert (au lieu de le vivre) et qui vous bouche la vue par la même occasion. Détestable également.

  • El Camino

    Excellent! Et le connard de concert qui veut pogoter et crie sans arrêt "fuck off the world" est pas mal relou dans son genre :/

  • PoG

    Pour ma part celui qui m'insupporte le plus c'est le connard qui est venu pour voir le concert. Celui qui te fait "shuuuut" quand tu parles à ton pote, qui te fait les gros yeux parce que tu lui as renversé un peu de bière sur son blaze. Enfin bon tu comprends un peu pourquoi il est aigri, le concert est tout pourri comparé à quand tu les avais vu à la salle Paul Fort en 98. Du coup tu passes une soirée de merde et le lendemain dans ton papier tu écris que le concert était assez médiocre probablement à cause du public froid et dédaigneux.

  • piedo

    C'est vrai. Tous ces gens qui paient leur place et prétendent pouvoir profiter du concert sans se faire tremper de binouse ni profiter de l'intégralité de la conversation de leurs voisins sont d'un chiant.

    D'ailleurs, ces connard qui vont à un concert pour voir et écouter le-dit concert sont les connards d'or, sur la première marche du podium.

  • piedo

    D'ailleurs, toute proportion gardée, il me fait un peu penser au connard de la vie quotidienne, celui qui va chez le disquaire pour acheter des disques, celui qui va au bistrot pour boire un verre, celui qui va à la pharmacie pour des médicaments.

    Un connard, quoi.

  • La bUze

    Il y a aussi celui qui a réussi a avoir un siège et qui crie 'assis' quand la fosse devant se rempli à l'extinction des feux.

    Mon titre perso restant à un super connard bourré qui, non content d'avoir emmerdé son monde pendant tout le concert (invectives, renversage de bière, … ) avait fini par donner un vilain coup au chanteur des Fleshtones lorsque celui-ci était descendu dans la fosse…

    ps: le "piquet" porte souvent un bonnet malgré une chaleur avoisinant les 30°…

  • terroriste-integriste

    (-_-') comme tu le dis si bien : on est tous le connard d'un autre !! si facile de critiquer mais changer le monde commence par se changer soi même !! moi je suis un peu des 4 et ds ma vie j'm'éclate !! plutôt être un connard qu'un pauvre ethnologue qui se fait chier à analyser nos vie trépidante. LIBERTE

  • piedo

    Jah rastafaraï babylon.

  • BeB

    Ahah… Ca me fait penser à mon concert hier soir à l'International où une nana m'a dit (en anglais) : "Tu es ridiculement trop grand pour être photographe !"

  • Disso

    haha, elle avait le sens de l'humour, au moins, la demoiselle

  • Christophe (aka MarioC)

    Excellent et tellement vrai ! je vais me garder ce billet et ses suivants (à venir vite j'espère) en signet tiens !

    Ca me rappelle aussi trois billets magnifiques de Ska :
    Le connard qui photographie tout le concert avec son portable :

    Le connard qui parle tout fort pour dire des conneries sur Carpenter alors qu'il n'y connaît rien (existe sur d'autres sujets, et ressemble à un mix du connard bavard et du connard arrogant de ce jour)

    Et en bonus, quand ce sont les organisateurs qui sont des connards

    vivement la suite donc !

  • klak

    Excellent !

    Pour ce qui est des grands, il vaut mieux que la carcasse soit immobile plutôt qu'elle bouge dans tous les sens, parce que ça peut faire des dégâts.
    Moi je fais 1m88 et donc j'ai dû emmerder pas mal de monde durant ces dernières années, bien je ne porte pas de bonnet, mais j'ai observé que les grands ont tendance à s'aligner dans l'axe du chanteur, il doit exister un théorème à ce sujet.

    Lors du concert des Black Angels à Toulouse, il y avait 3 gars bourrés derrière moi, avec el t-shirt du groupe, ils reconnaissaient les morceaux dès le 1er coup de batterie, mais hurler tout le temps, le brame du cerf 3 fois par titre, pas vraiment dans l'esthétique des Texans. Le connard fan indigne.

  • Anonymous

    terroriste-integriste je t'aime

  • Anonymous

    paris c'est de la merde . Tout le monde deteste tout le monde avec sa panoplie de con. C'est meme un sport national . Qu'est ce que t en a a foutre du journaliste au bar? qu'est ce que t'en a foutre de la conversation de merde d'un tel? Qu'est ce que t en a foutre du type bourre? Tu peux pas essayer de kiffer le concert 5 mins ? non c'est pas possible , parceque t'es trop con et coince du cul pour bouger de 2 metres,…MAIS RESTES CHEZ TOI PUTAIN. Et puis pourquoi elle porte pas un t shirt la pouffe avec sa clope et sa guitare en haut de la page?

  • piedo

    Salut, anonyme de 18:55.

    Commençons par le commencement : je n'habite pas Paris, mais Rennes. Je ne sais pas si ça change quoi que ce soit à ta tirade, mais bon, hein, devil is in the detail.

    Pour ce qui est de la conversation de merde d'untel, comme tu le dis, j'en ai rien à foutre. Rien. Nib. Nada. Que pouic. Et c'est bien pour ça que ça m'emmerde au plus haut point quand on me l'inflige, surtout pendant le concert. C'est comme le type bourré. S'il ne venait pas me tanner pendant le concert, on pourrait même être pote. Je pourrais même me concentrer sur le concert et, qui sait, le kiffer.

    Pour le reste, ton commentaire était très chouette. Vraiment. Surtout, il met en lumière un truc évident. Tout le monde ne percute pas le second degré. Faudrait inventer une balise HTML pour préciser quand ça en est, ça aiderait peut-être les internautes trop énervés pour se concentrer et lire calmement ce qui est écrit.

    Bisous.

    PS : pour la pouffe, faut voir ça avec la patronne.

  • Guillaume

    Très bon cette liste !!!! Et surtout, très vrai :(
    Il me vient cependant à l'esprit, 2 connards que je n'arrive pas à classer dans une des catégories ci-dessus.
    Le premier, dans 95% des cas, ce connard est une connasse, super fan du groupe ou du chanteur en question. Tellement fan, qu'elle connait TOUTES les chansons par cœur. Elle te les hurle dans les oreille, si bien que tu ne distingue plus la voix du chanteur, mais uniquement son beuglement qui sonne FAUX. Si j'avais vraiment eu envie d'entendre chanter cette grognasse, j'aurais pas débourser 30€ pour le concert, mais je lui aurais proposé un Karaoké.
    Le second, c'est le type qui appelle tout son répertoire pour dire : "Eh !!! c'est moi !!! Devine où je suis ? Ouai, je suis au concert de machin !!! C'est énorme, ECOUUUUUUUUUUUUTE !! WAOUUUU ! Je te rappelle plus tard quand il chantera ….."
    Mmmenfin !! 😀

  • Ludovic

    Je me permets d'ajouter un type de connard, valable pour les festivals surtout : celui qui a un sac à dos et qui est juste devant toi, qui danse et saute. Moralité : son sac à dos dans ta face pendant tout le concert. Dans le genre, c'est aussi pas mal.

  • Ludovic

    Je me permets d'ajouter un type de connard, valable pour les festivals surtout : celui qui a un sac à dos et qui est juste devant toi, qui danse et saute. Moralité : son sac à dos dans ta face pendant tout le concert. Dans le genre, c'est aussi pas mal.

  • loveloves35

    et les gents qui disent qui y'ai bin ils le sont aussi na, moi j'aime pas les gents qui font des putain de commentaires sur les gents qui sont soit disant con, ont est forcément le con de quelqu'un d'autre, pi j'aime pas les connards aussi, #MenfinKaToutEtBan!!!!bon live à tous

  • Anonymous

    Ha ha ha! Tellement vrai!
    Alors récemment, ayant un problême aux jambes, j'ai du à regret pour la première fois de ma vie, aller, et plus tôt du coup avant l'heure du concert, aux balcons, prendre une place assise :-( et quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir les connards de places assises… ils gardent 7 places assises pour leurs potes, se déplacent, reviennent, un manège pendant une heure, pour finalement se mettre debout devant toi à la première chanson…alors que toi, ben t'es forcé d'être assis…
    Et, sinon il y a une race que je ne qualifierai pas vraiment de connard ou de connasse, car c'est que vraiment bourrés qu'ils sont relous, mais ils font mon bonheur ou mon malheur en festival; les babs grunge avec une ruche de cheveux immondes sur la tête à la erika badu pas lavée, qui dansent comme à woodstock completement hors tempo… je les adorent quand ils sont encore sobres…mais bourrés…la plaie!…
    Haaaa….ceci dit, le pire de tous, c'est effectivement celui qui n'est pas décrit, le piquet de 2m qui arrive pile devant toi 1 min après le début…
    Jessica Harper

  • Alexis

    Et le connard assis ? Personne l'évoque celui-là !

    C'est le mec qui reste le cul sur son siège alors que tout le monde est debout, et qui gueule aux gens devant: "ASSIS !!!", comme on le dirait à un chien. Et encore, on est + poli avec un chien.

    Il a toutes les excuses du monde, du style "fallait aller dans la fosse CONNARD", ou bien "j'ai payé ma place BORDEL"

    Et le mec est comme ça même quand le concert est énormissime.

    Un vrai connard en somme.

  • terroriste-integriste

    connard, connard! connard? ah ? c quoi se racisme anti-con je comprend pas. je ne suis pas le bienvenu ?(snirfl) bah si c comme ça je retourne a connardland avec mes potes au moins on s’éclate aux concert. c'est classe !! on emmerde ceux qui sont venus kiffer et qui font la gueule !!
    C O N N A R D P O W A H !! ^^
    avec beaucoup de plaisir !

    moi aussi je t'aime anonyme !!!

  • Monti's show

    Il y a aussi la connasse de groupie qui gueule à t'en faire péter les tympans. Du coup quand tu sors du concert tu entends titttttttttttt mais c'est pas à cause du concert! c'est à cause de la connasse!!!

    Sinon y a les connards géants, je suis assez grand, je dois en faire partie mais y a encore des connards plus géants que moi et ces enflures se mettent toujours devant moi bordel!

    http://montishow.blogspot.com/

  • Anonymous

    Et le connard qui reprend toutes morceaux en yaourt, qui te beugle dans les oreilles ! le connard chantant !!!

  • aldanjah

    je préfère les connards de concert aux moutons de concert.
    un concert, c'est pas une messe, on est là pour s'amuser.

  • Anonymous

    On pourrait ajouter le FOC (Fan Obsessionnel Compulsif.)

    Depuis plus de dix ans, il a suivi son groupe fétiche, il a tous ses albums, et il le connaissait quand il avait un autre nom. Le FOC n’est pas catho, sa religion c’est la musique, son Dieu le chanteur, sa messe de minuit un concert annuel à Paris.

    Le FOC a des posters au mur, tous ses tickets de concert accrochés au dessus de son bureau, comme autant d’icones de Sainte Catherine.

    Le FOC lui aussi gratte le banjo, comme son idole. Quand il va au Louvres, il s’achète un livre de Rembrandt qu’il adore, comme son idole.

    Le FOC, il sait tout sur tout, la vie de famille de son idole, que le mec français du groupe eh ben maintenant il va jouer pour Cantat, il te raconte les anecdotes de concert « Un jour, il y avait un connard de concert dans le public, le chanteur l’a fusillé du regard sur un refrain aux paroles agressives…ça l’a calmé le mec, on l’a plus entendu… »

    Quand il a son idole à un mêtre de lui, il ne demande pas d’autographe. Quel affront, on ne dérange pas Dieu.

    Contrairement au connard blasé, lui ne s’en lasse pas, il t’affirme que les concerts sont de mieux en mieux, comme un bon pif qu’on laisse vieillir.
    T’as presque envie de chialer quand il te dit, ému, que le chanteur va sans doute arrêter de tourner, parce qu’il a des gosses et qu’il est fatigué.

    Quand il écoute son idole, le FOC est en trans, un jour il a cru limite s’évanouir, en extase comme un pentecôtiste.

    D’ailleurs, un de ses meilleurs potes s’appelle comme le chanteur, c’est pas pour rien…

    Où le trouver ? Chaque année, au premier rang d’un concert de Woven Hand à Paris.

  • piedo

    Ouais, mais le FOC, c'est pas un connard, c'est mon pote.

  • Anonymous

    :-)
    On est d'accord!

  • Anonymous

    Sinon le mec qui reste le cul sur son siège comme décrit par Alexis ne peut peut-être pas le bouger ?…Difficile de se lever quand les jambes ne suivent pas…mais peut-être que les connards qui se mettent debout devant lui sont trop individualistes pour penser qu'ils gênent un handicapé qui a pensé (énorme erreur) qu'il pourrait l'instant d'un concert mener une vie normale…

  • richtouf

    a tous vous lire,il semblerait qu’il n’y ait que des connards qui vont aux concerts….

    • Piedo

      Bah non, vu que moi aussi j’y vais ! 😀

      Ceci étant, ce post était essentiellement à visée humoristique, hein !

  • Et le bouquet final va au couloir de connards de concert !!!
    => As-tu remarqué que, ayant trouvé une place tranquille,
    depuis laquelle tu vois respectablement la scène,
    qui n’est pas trop envahie,
    depuis laquelle tu ne gêne pas de tite nana (ou de tit mec d’ailleurs)
    et où, du coup, tu te sens plutôt bien…,
    eh bien cette place de rêve devient en 2 minutes le couloir de la mort de connards de concert…
    Et ça défile,
    et ça défle,
    et ça défile,
    et ça te bouscule,
    et ça se met devant toi,
    ou ça se met devant la tite nana-le tit mec que tu évitais de gêner,
    et ça te renverse ses bières et autres collations qui puent sur tes fringues fraîchement sorties de la makine-à-laver ke tu t’sentais comme un sou neuf (malgré ton âge avancé)…

    Et ça te donne effectivement des envies de meurtres ou, moins trash-gore, des envies de fuir,
    et tu ne parviens plus à entrer dans le son et le visuel de la scène,
    et tu voudrais que ce putain de couloir de connards de concert qui vient de se former conduise directement à une fosse OUT…

    Interrogation//Proposition : pourquoi la plupart des salles de concert ne sont pas en pente comme les salles de ciné ?

    Bien la bonne journée et bien du courage pour le prochain concert,
    euh, pardon, pour le prochain défilé de connards de concert…
    )))

  • TeChrist

    Y’a encore des oubliés …: Les connards de zycos….Ceux qui croient que leur musique est GENIALISSIME et que donc si tu bouge pas toi le connard du public ….ben c’est parce que t’es un connard de coinçé….Le connard de zycos qui croit que son son est bon alors que ses balances ont merdés parce qu’il n’y connait rien…..Le connard de zycos convaincu qu’il sait chanter, voir qu’il sait jouer de son instrument….et qui vient de faire un CD preuve irrefutable qu’il va faire carriere et qu’il est promo meme s’il ne vendra que 10 cds dont 8 a sa famille…

  • TeChrist

    @ ninus : »Interrogation//Proposition : pourquoi la plupart des salles de concert ne sont pas en pente comme les salles de ciné ? »

    Parce que si tu les mets en pentes , tous les connards bourrés vont tomber pardi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *